Perdu sur le site internet ?

Pour une description des rubriques, cliquez sur Plan du site.

   
Actualités Description des massifs Actions, Projets Questions / Réponses, Documentation Nous contacter, poser vos questions


 
 

Edito

Bienvenue sur ce site consacré à la préservation d’un milieu naturel provençal remarquable : la Chaîne de l'Etoile et le Massif du Garlaban. Créé dans le cadre du réseau écologique européen Natura 2000 et sur une initiative de Colinéo (ex-Colinéo-ASSENEMCE), association représentant le Collectif Etoile-Garlaban, ce site a pour but de répondre aux questions les plus courantes en présentant le projet et les actions en cours afin de faciliter votre implication pour la préservation de cet espace naturel désormais inscrit en Zone Spéciale de Conservation (ZSC) au titre de la Directive Habitats Natura 2000. Comptant sur votre participation, nous vous souhaitons une visite attractive de notre site Internet.
Monique BERCET
Présidente de Colinéo
 
 



          Faune


                         Les insectes


               

 

La Chaîne de l'Étoile et le Massif du Garlaban abritent une faune caractéristique de la Basse Provence calcaire correspondant aux particularités climatique et édaphique de la région méditerranéenne.

C'est pourquoi on retrouve une richesse biologique particulière se traduisant par la présence d'espèces inféodées aux habitats rocheux comme les falaises ou les grottes et avens, aux habitats forestiers, et aux milieux ouverts tels que les pelouses de crêtes ou les landes à Genévrier.

 

Ainsi chaque type d'habitat possède son propre cortège faunistique.

 

L'entomofaune ou plus simplement les insectes est assez riche en diversité, puisque que les inventaires naturalistes ont permis de recenser :

      - 106 espèces de lépidoptères,

      - 39 espèces d'orthoptères,

      - 185 espèces de coléoptères, dont certaines sont remarquables.

     - Très peu d'odonates, seuleument 6 espèces sont présents sur le site du fait de la

partialité des points d'eau nécessaire pour leur reproduction au cœur du massif.

 

Parmi celles-ci, bon nombre font l'objet d'une protection régionale, nationale, européenne voire même mondiale.

      Le réseau écologique Natura 2000 vise à protéger les espèces annexées à la Directive Habitats, on parle d'espèce d'intérêt communautaire et d'espèce d'intérêt prioritaire.

On compte 5 espèces figurant sur les listes des annexes II et IV de la Directive Habitats.

 

Les zones forestières des versants nord présentent un fort intérêt patrimonial de par la présence des coléoptères xylophages :

    - Le Grand capricorne ( Cerambyx cerdo ) :

La larve xylophage de ce coléoptère est inféodée au bois vivant ou mort, principalement des chênes.

 

    - Le Lucane cerf-volant ( Lucanus cervus ) :

La larve xylophage de ce coléoptère est inféodée au bois mort ou pourri, principalement des chênes, mais aussi d'autres arbres à feuilles caduques.

 

 

Les garrigues et les pelouses sèches sont des habitats privilégiés pour :

    - Le Damier de la Succise ( Euphydryas aurinia ssp. Provincialis) :

Ce lépidoptère fréquente les formations herbacées sèches naturelles et semi naturelles ainsi que leurs faciès en voie de colonisation arbustive.

 

 

    - La Magicienne dentelée ( Saga pedo ) :

Un des plus grands orthoptères européens, la Magicienne dentelée affectionne les vignes et riches, les formations arbustives et herbacées.

 

    - L'Écaille chinée ( Callimorpha quadripunctaria) :

Ce lépidoptère est répandu dans toute la France et commun dans le sud. Il est ubiquiste

(milieux humides, xériques, anthropisés).